Villers

accueil

billet

philosophie

sciences

culture

lectures

liens


#barre

Penser et agir pour le prochain siècle


La fin du XXe siècle a vu s’opposer l’accélération de la modernisation à l’émergence des doutes sur la modernité. Sans occulter les inquiétudes que suscite l’avenir, il faut essayer de le penser positivement  et tirer lucidement les leçons de deux siècles dominés par un anti-passéisme quelque peu borné. En s’appuyant sur un ensemble d’auteurs choisis, on peut résumer ce programme dans les points suivants:
  • Retrouver les fondements d’un système de valeurs morales adaptées à l’homme d’aujourd’hui, viables et capables par leur universalité de rassembler les sociétés humaines (voir notamment Hans Jonas avec le Principe Responsabilité, Edgar Morin dans Terre-Patrie, et John Baird Callicott dans Ethique de la Terre).
  • Pour cela éviter quelques écueils : celui des philosophies du déterminisme collectif déresponsabilisantes, celui des philosophies individualistes nihilistes égoïstes ou relativistes, celui du retour aux mystiques religieuses, celui des extrapolations abusives de la science (darwinisme social, utopies scientistes, détournements de Freud) (voir P.A. Taguieff, Le sens du Progrès)
  • Mieux comprendre le fonctionnement complexe de la biosphère et l’influence des hommes, et mesurer notre activité à la capacité d’absorption et de régénération de la planète (nombreux ouvrages)
  • Par un retour sur l’histoire de l’homme et des idées, sortir des grilles d’analyses obsolètes. Eviter notamment de confondre humanisme et anthropocentrisme (Pascal Picq) et intégrer notre rencontre avec les limites planétaires.
  • Désemballer le moteur fou de l’économie en remettant cette discipline à sa juste place, notamment en pensant l’avenir de l’humanité dans des termes plus globaux et plus humains que le strict « bonheur » individuel et monétaire (nombreux ouvrages dont J. Généreux, La Dissociété)
  • Repenser l’évolution de la technique en termes moins immédiats et plus humanistes, en mettant dans la balance non seulement les possibilités qu’elle offre, mais aussi ce qu’elle consomme ou détruit, matériellement, socialement et culturellement (voir Ivan Illich, Siegfried Giedion, André Gorz, Jacques Ellul ou Jean-Baptiste Fressoz, voir également Nicholas Georgescu-Roegen et André Lebeau)
  • Sortir de l’histoire réduite à un progrès linéaire et univoque, s’orienter vers une utopie de l’équilibre plutôt que vers une utopie du dépassement.
  • Apprécier et entretenir la diversité culturelle menacée par une marée de sous-culture véhiculée par le commerce planétaire. Cette diversité, issue des différences géographiques et humaines ainsi que de la richesse d’une longue histoire est un patrimoine précieux de l’humanité (voir les livres de la collection Terre Humaine).
  • Améliorer et créer les outils politiques pour une humanité mondiale en paix avec sa planète.
  • Partager les savoirs et les réflexions, agir en conséquence dans sa sphère d’influence ou de pouvoir. 

Quelques nœuds à dénouer

  • Constater que les notions de modernité et de progrès ont une histoire, et qu’elles peuvent et doivent être repensées. Aujourd’hui, il n’est plus possible de penser l’avenir comme une simple prolongation des deux derniers siècles, notamment parce que cela nous mène à la crise écologique et sociale.
  • Apprendre à penser général (sortir des spécialités myopes) mais cependant complexe. Trouver les bonnes analogies, apprendre à hiérarchiser les facteurs, déceler les biais dans les raisonnements trop simples, mais ne pas pour autant renoncer à concilier rigueur logique et globalité du jugement.
  • Faire le tri dans les idées reçues, repérer par quels canaux elles circulent, notamment comprendre comment les médias fonctionnent, comment la publicité véhicule des valeurs de manière explicite, inconsciente ou sournoise, (par exemple, la survalorisation de la compétition, la confusion entre nouveauté et progrès, entre célébrité et valeur, etc…).
  • Tenir compte de l’inertie du collectif, à la fois pour anticiper les urgences, et pour être patients dans nos attentes.
  • Trouver les bons cercles pour agir, produire des exemples, propager les idées.
Prendre conscience qu'après la révolution industrielle, et comme elle, la révolution écologique sera une révolution radicale, mais progressive: ce qui veut dire qu'il faut accepter des états intermédiaires contradictoires, ces imperfections ne devant pas pour autant disqualifier toute évolution, si on est par ailleurs certain qu’elle se fait dans le bon sens. L’idéalisme est une boussole pour savoir où aller, le pragmatisme permet d’avancer pas à pas. Un pragmatisme sans un bon projet est une illusion à courte vue, un idéalisme qui refuse les états intermédiaires se paralyse et prend le risque d’une évolution chaotique sans contrôle.




































Antoine Li              http://www.think-thimble.fr
statue_voilee

Mots associés

Progrès    Modernité
Utopie
Le bien, le mal, la morale
Pensée, volonté collectives
Science  
Economie
Durable
Ecologiste     Jardin
Effet transistor
Sobriété   Drogue, addiction
Tous dans le même bateau?

vers liste alphabétique 

Liste des mots clés

Univers  Planète  Nature - vie    Emergence    Evolution

Homme   Pensée 
Volonté et liberté   
Pensée, volonté collectives    Individu - société 
Le bien, le mal, la morale   
Buts, finalités    Bonheur    Sagesse    Harmonie, beauté    Parfait   Ennui
Besoin, désir     Rêve 
Rationalité, Logique  Science    Complexité    Analogie

Métaphysique    Dieu, religion   Hasard   Futur  
Progrès    Modernité Nomadisme  Utopie  Colonisation, colonialisme     Extraterrestres    Développement 
Progrès technique  
Energie    Force, puissance  

Economie    Affaires    Intérêt 
Marché, marchandise   Valeur    Croissance    Dette     Notation
Compétition    Performance   
Décomplexé    Hédonisme    Récupération    Démocratisation   Populisme    Domestication, troupeau    Aliénation   
Peur, précaution   
Confiance, optimisme    Pragmatisme    Opportunité   
Limites, illimité   
Barrières, cloisons   
Echelles, mesure    Horizons   
Mécanique    Vitesse, lenteur    Frottements, freins   
Slip - stick     Effet transistor    Météorologie   
Immobilisme, changement    Banc de poissons 
Mayonnaise    Surimi   
Préfixes   Suffixes 
Oxymores    Périphrases
Durable     Renouvelable    Ecologie    Ecologiste 
Empreinte écologique    Décroissance  
Cycle    Diversité   Artifice    Racines    Jardin    Niche
Mine, minerai   Produit 
Usine à gaz    Déchets 
Sobriété    Santé   
Drogue, addiction  
Obésité     Crise 

Vérité, doute, certitude   
Tous dans le même bateau?    Penser, agir  au XXIe siècle
auteur

haut de la page
retour à l'accueil
billets anciens
ancien site