Villers

accueil

billet

philosophie

sciences

culture

lectures

liens


#barre

Préfixes


Pour enrichir notre expression, inventer des mots nouveaux, donner plus d’importance à certaines choses, nous utilisons toute une gamme de préfixes (et aussi de suffixes, qui font l'objet d'un autre article). Voici un petit inventaire un peu raisonné de certains d’entre eux, qui indirectement traduisent un air du temps et peuvent donner à réfléchir.


Préfixes de la croissance (de l’hypercroissance ?):

Hyper –

Hypermarché, hyperpuissance, hyperriche, hyperdéveloppé, hyperactif, hyperthermie, hypertension, hypernerveux, hyperespace, hypertexte,
Traduit le dépassement, la surenchère, non sans un soupçon d’enthousiasme. Dans une logique inflationniste, a remplacé Super–  (Superman, superpuissance, superstructure, supermarché, ) usé par trop d’emploi. S’oppose à hypo–  (hypoglycémie, hypothermie, hypocalorique,). Hypocrite , hypothèse, hypothèque, relevant d'une autre logique.

Méga –

Mégastructure, mégamachine, mégalopole, mégalomane, mégawatt,
Curieusement Méga– n’a pas succédé à Kilo– mais on voit pointer Giga– (dans la même logique inflationniste que ci-dessus, tout comme maxi– )


Sur –

Surproduction, surendettement, surexploitation, surpêche, surpâturage, suremballage, surpoids, surabondance, suréquipement, surconsommation, surrégime
Corollaire de hyper et méga, c’est aussi le préfixe de l’excès, mais on en souligne cette fois l’aspect problématique.

Sous –

Sous-développement, sous-emploi, sous-alimenté, sous-évalué,
C’est le préfixe des oubliés de la croissance. Au delà de la commisération, le préfixe devrait souligner les efforts nécessaires pour tendre vers plus de justice. Ce préfixe est en tous cas révélateur d’une part irréductible d’insatisfaction. Ressenti comme péjoratif, on cherche à l'éviter dans le langage édulcoré de la diplomatie.

Préfixes de la magie moderne:


Auto –

Auto (tout court) automobile, automatique, autoorganisation, autogestion, autoentrepreneur, autonomie, autosatisfaction, autorégulation, autosuffisant, autosuggestion, autogreffe, autoimmune, autodestruction
C'est le préfixe de la chose qui marche toute seule. On a quand même un peu oublié qu'il fallait remplir le réservoir des autos. Par ailleurs, c'est aussi parfois un préfixe de l'individualisme, du chacun pour soi, et c'est aussi un préfixe du laisser-faire (tout ces défauts s'arrangeront tout seuls). Pour savoir comment juger l'emploi des mots en auto - , il faut s'interroger sur le sujet auquel le préfixe fait référence, et sur l'action qui est en jeu.

Télé –

Télé (tout court) télécommande, télégénique, téléphone, téléobjectif, téléconférence, télétravail, télépaiement, télémètre, télévangéliste,
Ce préfixe souligne la magie des ondes et les multiples possibilités de faire des choses à distance. A nettement supplanté radio – .

Intra –

Intraveineuse, intradermique, intra-utérin, intracellulaire
Notre époque aime bien pénétrer le secret des choses, en médecine et en biologie, notamment. La restriction à l’usage interne peut aussi concerner une ville ( intra-muros ) ou une institution (intranet, intracommunautaire)

Nano –

Nanotechnologie, nanoseconde, nanotube, nanoparticule, nanochirurgie, nanoréseau,
C’est le préfixe de l’exploit miniaturisé (Small is beautiful ?). Pour certains, cette miniaturisation n’est pas toujours rassurante.
Nano – tend à remplacer micro – (microordinateur, microporeux, microvanne, ) qui a lui-même supplanté mini - . Encore plus petit, encore plus magique, encore plus insidieux ( ? )

Web – ou Net –

Webmaster, webdesign, webzine, netiquette, netéconomie,
Ces préfixes de la révolution électronique puis informatique et virtuelle ont succédé à info – (informatique, infographie, ). Dans le même ordre d’idées, on rencontre aussi cyber – (cyberespace, cybercafé, ).Dans ce domaine, les modes passent vite. Ainsi on voit aussi apparaître blogo -

Préfixes de la critique et de la remise en cause:

Dé –

Délocalisation, départ, déflation, décroissance, démystification, désenchantement, désinformation, démotivation, détricotage, décomplexé
(faut-il aller jusqu’à désespoir ? )
Si on ne s’intéresse qu’à ces usages typiquement contemporains d’un préfixe très usuel, c’est celui qui souligne les dégâts du changement ou la rupture avec les méfaits de certaines pratiques (désintoxiquer, décarboner,).


Dys – ( ou Dis –)

Dysfonctionnement, dyslexie, dysorthographie, dysharmonie, distorsion, dissension,
Très utilisé en jargon médical pour caractériser les maladies, c’est le préfixe de la déglingue. En principe, il appelle (ou annonce) un remède.
Son contraire serait eu – (euphorie, eugénisme, euthanasie, eutrophisation?) qui paradoxalement évoque autant le bonheur sans nuage que le « meilleur des mondes ».

Ortho –

Orthographe, orthogonal, orthodoxie, orthopédie, orthodontie, orthophonie, orthoptie, orthogénie
Préfixe de la rectitude et de la conformité à la règle, à l'ordre, à la norme. Curieusement, alors que nous croyons en principe à une société de liberté et de tolérance, nous multiplions les pratiques de conformation artificielle à une normalité modèle, en rééduquant le langage, en rectifiant la denture, ou en redressant le squelette.


Trans –

Transformation, transalpin, transsibérien, transamazonienne, transplantation, transgenre, transsexuel. transgression,
   Ce préfixe est celui du franchissement des obstacles, des frontières ou des limites. Pour beaucoup, il jalonne l’épopée du Progrès. Franchir, c’est aller au-delà, pas dans l’au-delà.

Re –

Relocaliser, repenser, réinventer, réévaluer, revenir, réinterpréter, relire, revoir, réviser, réduire, recycler
Avec Re – qui signifie «à nouveau», on cherche à dépasser la critique pour proposer de nouvelles bases (cent fois sur le métier remettez votre ouvrage). Au delà des constats négatifs de Dé –  et de Dys – , on propose de s’interroger sur ce qui n’a pas fonctionné, sur la cause des erreurs. L’ambiguïté entre renouveau révolutionnaire et nostalgie réactionnaire ou rétrograde n’est pas tranchée. Il est vrai que « à nouveau » est une expression elle-même ambiguë.

Préfixes du changement:


Alter –

Altermondialiste, alternative, alterconsommateur,
C’est le préfixe de l’utopie, de l’ailleurs, de la volonté de changement, du refus de ce qui est mais surtout sans vraiment dire ce qu’on veut. Significativement, n’a pas de contraire. Comme on assimile le goût pour l’existant, pour la stabilité, à de l’immobilisme ou du conservatisme, (ce qui est mal), Alter – , est donc le préfixe de l’espoir, même vague. « Ce que nous proposons, c’est autre chose… » Finalement, Alter – est peut-être aussi le préfixe de l’insatisfaction.

Post –

Postcolonial, postcommunisme, postmoderne, post-freudien,  post-keynésien, post-Kyoto
En dehors des domaines scientifiques, techniques ou historiques, ce préfixe marque le changement de paradigme. Il renvoie dans le passé le dogme précédent et souligne la page tournée, la marche du temps et des idées. Il connaît une version anglaise avec After - . Il est parfois annonciateur de Néo - , car comme la mode, l'évolution des théories peut se révéler cyclique.

Eco –

Ecologie, écocitoyen, écoconsommateur, écoresponsable, écoemballage, écorecharge, écotaxe, écoquartier, écoproduit, écoconstruction, écomatériaux, écotourisme,
Ce préfixe au succès incomparable n’a rien à voir avec la dominance de la pensée économique, car il est destiné à traduire la bonne conscience environnementale proclamée. Qu’elle soit réelle ou non n’est pas précisé. La récupération commerciale ayant trouvé là une mine sémantique, c’est au citoyen d’apprendre à discerner le « greenwashing » de la démarche honnête sincère et efficace.

eco_friendly     eco_maquillage     eco_defis     eco_ways

Bio –

Biologie, biochimie, biodiversité, biosphère, biodégradable, biocompatible, bioéthique, agriculture bio, biomasse, biogaz, biodiesel, biocarburant, biorythme, biodynamique, bionique, biotechnologie, biodesign, bioclimatique
Visiblement, la vie (bio) nous est précieuse. Ce préfixe issu des sciences de la vie a subi comme le précédent éco – une dérive inflationniste. Il en résulte un grande confusion de sens. A côté de quelques usages objectifs et neutres, on peut voir se profiler le mensonge sournois, la confusion entretenue, l’hypocrisie inquiétante, mais aussi l’espoir d’une responsabilité assumée.

Phyto –

Phytoplancton, phytosanitaire, phytothérapie, phytochimie, phytopharmacie, phyto-actif, phytohormones, phyto-épuration,
Révèle l’importance des plantes, y compris pour les hommes, puisqu’ils en ont fait un préfixe (et aussi un suffixe). Quand on aura remplacé toute la chimie soupçonnée d’être nocive, par une chimie issue des végétaux, en aurons-nous les bénéfices sans les inconvénients ? S’il est vrai que la production chimique des plantes est d’intérêt primordial, a-t-elle pour autant toutes les vertus ?

Co –

Coopération, coéducation, cogestion, codécision, coresponsabilité, covoiturage, cogénérationcoworking
C'est le préfixe du "ensemble, tout est possible". Il est à rapprocher de Syn– (Synchronisation, synergie, symbiose et pourquoi pas symphonie) . Dans l'esprit des "alter", il veut opposer à l'impératif envahissant de concurrence ou de compétition une logique d'association.

Préfixes inclassables:

Soumis à des effets de modes, parfois liés à l’actualité, ils peuvent aussi être des révélateurs de l’air du temps . Je me contenterai d’en citer quelques uns, avec un très bref commentaire, sans illustrations.

Crypto –

Cryptographie, cryptogame, cryptocommunisme, crypto-anarchisme, cryptoscience, cryptozoologie,
Préfixe du secret, du mystère. Ceux qui veulent s’initier, qui veulent savoir « ce qu’on nous cache », ont besoin que des spécialistes leur fassent un décryptage. En général, crypto -  suggère l’insidieux ou  l’hypocrite. Son emploi est fréquent chez les adeptes de la théorie du complot, comme du reste chez les auteurs de complots, car la méfiance suscite la méfiance.

Proto –

Prototype, protocole, protozoaire, protoplanète, proto-oncogène, proto-chrétien, proto-industrialisation, proto-communisme, proto-capitalimse, proto-marxisme,
Synonyme accentué de pré – (précolombien, précurseur,…) C’est le préfixe de ce qui est en germe, le préfixe des pionniers et des expérimentateurs, de ceux qui sont, pour leur mérite, ou pour leur malheur, en avance sur leur temps. Méconnus de leur vivant, ils sont parfois redécouverts à la faveur d’une réécriture de l’histoire. Quels seraient les protos d’aujourd’hui ?

Rétro – 

Evoque le regret du passé. Son contraire qui serait futuro – ne semble pas très usité, mais il existe un rétrofuturisme.

Métro –

Ce préfixe doit sans doute son existence à l’accroissement important de la population urbaine. Dans une certaine mesure, métro –  s’oppose à agro –.

Euro –

En plus de désigner une monnaie, ce préfixe est associé à l'internationalisation au sein du continent. Faute d'un préfixe relatif au monde, c'est donc un préfixe à échelle restreinte de la mondialisation en marche.

Mono – ( opposé à Multi – ou à Poly – )

Préfixe ambivalent, mono évoque la spécialisation, et par conséquence l’efficience ; c’est aussi le préfixe de la simplicité mais parfois de la pauvreté créatrice. On peut entre autres penser à monoculture, monopole, monogamie, monotonie, monothéisme ( ?)

Pseudo –

En dehors des usages scientifiques « normaux », ce préfixe est celui du déguisement, de l’apparence trompeuse. Comme crypto— il incite à la méfiance.  Il n’y a pas de préfixe pour la transparence.

Climato –

Ce préfixe s’est récemment invité dans notre vocabulaire, depuis qu’on voit notamment s’opposer climatologues et climatosceptiques

Nucléo –

Nucléocrates, nucléophiles, nucléophobes, nucléoindustrie,
A départ son usage était scientifique, lié au noyau des cellules ou des atomes, mais il est devenu très présent dans le débat de politique énergétique en France, débat polarisé par l’importance de la question du nucléaire.

Anthropo –

Anthropophage, anthropogène, anthroplogie, anthropocène,
Concerne l’espèce humaine, ses mœurs, son étude, et aussi ce qu’elle provoque. Existe aussi comme suffixe : misanthrope, pithécanthrope,

Sarko –

Sarkocompatible, sarkolâtre, sarkosceptique, il y a même un journal qui a choisi pour titre le Sarkophage.
Celui-ci est significatif de l’omniprésence médiatique en son temps de l’ancien Président de la République, qui cherchait lui-même à être "clivant" comme on dit en jargon médiatique. Il est vrai que son nom se prête mieux à ce montage que celui de ses prédécesseurs ou de ses adversaires politiques.

Homo –  Hétéro –

Voilà un de ces cas remarquables de préfixes qui avaient essentiellement un usage savant, et qui (sans que cet usage soit perdu) ont vu une de leurs versions passer à ce point dans le langage courant qu’on peut, par un mot réduit au seul préfixe, en venir à désigner (dans ce cas) les préférences amoureuses de quelqu’un. Ce phénomène n’est pas unique puisqu’il y a aussi kilo(gramme), ou proto(type), ou méga(octet), et bien sûr auto(mobile) et télé(vision).




Antoine Li               http://www.think-thimble.fr
hyper_U_1


super_dupont


mega_mass









nano_sim


mini_cooper

Mots associés

Pensée, volonté collectives  
Suffixes  Oxymores 
Surimi   Récupération  Modernité   Progrès technique
Affaires    Produit    Mode

vers liste alphabétique 

Liste des mots clés

Univers  Planète  Nature - vie    Emergence    Evolution

Homme   Pensée 
Volonté et liberté   
Pensée, volonté collectives    Individu - société 
Le bien, le mal, la morale   
Buts, finalités    Bonheur    Sagesse    Harmonie, beauté    Parfait   Ennui   
Rationalité, Logique  Science    Complexité    Analogie

Métaphysique    Dieu, religion   Hasard   Futur  
Progrès    Modernité Nomadisme  Utopie    Extraterrestres    Développement   
Progrès technique  
Energie    Force, puissance  

Economie    Affaires    Intérêt 
Marché, marchandise   Valeur    Croissance    Dette
Compétition    Performance   
Décomplexé    Hédonisme    Récupération    Démocratisation   Populisme    Domestication, troupeau    Aliénation   
Peur, précaution   
Confiance, optimisme    Pragmatisme    Opportunité   
Limites, illimité   
Barrières, cloisons   
Echelles, mesure    Horizons   
Mécanique    Vitesse, lenteur    Frottements, freins   
Slip - stick     Effet transistor    Météorologie   
Immobilisme, changement    Banc de poissons 
Mayonnaise    Surimi   
Préfixes   Suffixes  Oxymores    
Durable     Renouvelable    Ecologie    Ecologiste 
Empreinte écologique    Décroissance  
Cycle    Diversité   Artifice    Racines    Jardin     Produit  
Usine à gaz    Déchets  
Sobriété    Santé   
Drogue, addiction  
Obésité     Crise 

Vérité, doute, certitude   
Tous dans le même bateau?    Penser, agir  au XXIe siècle











































nucleaire




auteur

haut de la page
retour à l'accueil
billets anciens
ancien site