Villers

accueil

billet

philosophie

sciences

culture

lectures

liens


#barre

SUFfixes


La plupart des suffixes ( -ette, -ule, -ard, etc…) permettent (comme les préfixes) de modifier, de nuancer de réactualiser un mot ou de changer sa valeur. Mais on s’intéressera ici plutôt aux suffixes qui permettent de former une nouvelle notion à partir d’un mot donné. Souvent issus (pour faire savant) de racines grecques ou latines, ils sont révélateurs d’une attitude à l’égard des choses.

Suffixes des spécialités dans la pensée et de la division du travail:

Notre époque, qui a poussé la division des rôles à l’extrême, est extraordinairement généreuse en –ismes et –istes, en –logues et en –logistes, qu’il s’agisse des domaines intellectuels (sciences, philosophie, religion) politiques ou pratiques. Pour Edgar Morin cette tendance qui a été dominante pendant tout le vingtième siècle nuit à la bonne appréhension de bien des problèmes contemporains. Il en appelle aux croisements fructueux des disciplines, aux transferts d’une spécialité à une autre, à une culture et des savoirs plus généraux.

–isme

Classicisme, romantisme, naturalisme, réalisme, impressionisme, cubisme, fauvisme, expressionnisme, modernisme, purisme, postmodernisme, etc…
Absolutisme, mercantilisme, libéralisme, socialisme, marxisme, communisme, anarchisme, fascisme, terrorisme, stalinisme, activisme, populisme, etc…
Animisme, polythéisme, monothéisme, judaïsme, christianisme, islamisme, bouddhisme, athéisme, etc….,
Humanisme, évolutionnisme, darwinisme, économisme, suivisme, scientisme, rationalisme, idéalisme, monisme, dualisme, manichéisme, relativisme, etc…
C’est le suffixe de la théorie établie, du mouvement d’idées ou du dogme auquel on peut adhérer (ou s’opposer). On voit au nombre des exemples que les mouvements, théories et dogmes ont généreusement fleuri au fil du temps. La litanie des -ismes jalonne l’histoire de l’art, la succession des théories politiques, des dogmes religieux, des idées philosophiques et scientifiques, etc…Ce suffixe ne dit pas comment, d’une théorie plus ou moins solidement construite on peut passer à une doctrine partisane ou s’enfermer dans un dogme. Par exemple passer de la catéchèse au catéchisme, de l’islam à l’islamisme, de l’économie à l’économisme.

–iste

Monarchiste, capitaliste, socialiste, communiste, écologiste, extrémiste, pacifiste, centriste, abstentionniste, activiste, interventionniste,
Artiste, automobiliste, cycliste, contorsionniste, naturiste, nudiste, échangiste,
Contrebassiste, saxophoniste, chimiste, botaniste, économiste, journaliste, prévisionniste, dentiste, orthophoniste, nutritionniste, spécialiste,
sans oublier le paradoxal généraliste
Quand il ne s’agit pas du partisan ou de l’adepte (plus ou moins vertueux) d’un –isme, ce suffixe désigne le spécialiste ou le professionnel d’une chose. La floraison manifeste des –istes (même si on fait abstraction de la foule de ceux qui sont fondés sur des noms de personnes) va de pair avec la parcellisation du savoir, l’émiettement de la pensée, la multiplicité des opinions et la division du travail.

–icien, –icienne

Mathématicien, logicien, physicien, mécanicien, technicien, informaticien, praticien, obstétricien, diététicien, logisticien
Ce suffixe est voisin de –iste, mais en plus savant ou plus technique. En général on a ici affaire au professionnel ou au spécialiste d’une activité supposant un niveau de savoir élevé. Il peut parfois virer au prétentieux (comme maïeuticien proposé pour les hommes sages-femmes). La spécialisation n’est pas toujours bien vue comme en témoigne la nuance péjorative attachée à la politique « politicienne ».

–logie, ( —logue  ou –logiste)

Biologie, archéologie, glaciologie, pneumologie, gynécologie, cardiologie, écologie, technologie, théologie, politologue, criminologue, futurologue, ufologue, astrologue.
Signifiant étymologiquement le discours sur un sujet, (respectivement celui qui cultive ce discours), c’est la terminaison pour nommer les sciences et les scientifiques. Dans ce foisonnement de sciences, on trouve aussi des pseudosciences ou des charlatans masqués. On peut parfois penser que le recours au jargon savant permet d’éviter des mots plus explicites, notamment dans les spécialités médicales: oncologie, urologie, proctologie.
Les exceptions correspondent à l’emploi d’origine du suffixe: apologie, trilogie, tétralogie, analogie, monologue, dialogue, prologue,
Dans le même esprit, on trouve aussi –graphie (et –graphe) et –gramme, qui ont à voir avec l’écrit : hagiographie, historiographie, etc… Là aussi, on peut distinguer les usages réellement étymologiques (paragraphe, télégraphe, cinématographe) et l’emploi qui cherche à faire savant.

—nome, —nomie

Autonomie, astronomie, taxinomie, agronomie, économie, gastronomie, ergonomie, haptonomie, et même reaganomie ( !)
Si on met à part l’exception d’astronomie, c’est le suffixe du contrôle, de la gestion (en principe bonne). On voit par là à quel point les humains aiment garder la maîtrise de toutes sortes de choses. On espère qu’on n’en viendra pas à la "climatonomie", à laquelle pensent déjà ceux qui proposent l’ingénierie climatique.

–doxe, —doxie

C’est la vérité qu’on enseigne, mais c’est aussi ce qui doit être accepté sans discussion, le dogme :
orthodoxe, hétérodoxe,
Notre époque qui se veut critique sinon sceptique (voir ci-après) met une nuance péjorative dans ce suffixe, ce qui n’était pas le cas à l’origine ? faut-il y voir un paradoxe ?

—sceptique

Eurosceptique, climatosceptique,
Ce suffixe peut tout autant caractériser le doute méthodique et vertueux inhérent à la démarche scientifique que l’incrédulité ou le négationnisme face aux vérités les plus solidement établies. Utilisé pour questionner le dogme, le scepticisme est plutôt une vertu, mais s’il consiste à refuser ce qui devrait être une évidence reconnue, il prend une dimension régressive. Le sceptique s’oppose à des "-doxes " et à des "-crates ", il se vit comme un libre penseur salutaire, mais lorsque le scepticisme qu’il affiche confine à la mauvaise foi, il peut aussi apparaître comme un semeur de trouble, un "-phobe" masqué en quelque sorte Comme dans toute querelle de dogmes, les postures s’exacerbent et les sophismes fleurissent.

allegre_1
un polémiste climatosceptique

Suffixes de l’action, du pouvoir:

–culteur, —culture

Agriculteur, arboriculteur, horticulteur, sylviculteur, aviculteur, pisciculteur, apiculteur, mytilliculteur, capilliculteur,
Le nombre de ces –culteurs montre l’étendue des domaines du vivant domestiqués par les hommes. On a ici affaire à une action attentionnée tournée en principe vers des fins positives (même si aujourd’hui certaines méthodes de culture maltraitent leur objet)

–nomie

Déjà cité à propos des spécialités, mais « nomos » signifie aussi la loi. La compréhension de la loi ou de la logique interne est du ressort de la science : astronomie, antinomie, physionomie, taxinomie, hétéronomie
Aujourd’hui, ce suffixe indique aussi une loi à laquelle il faut se conformer, une bonne pratique, la gestion, la mise en ordre : agronomie, économie, ergonomie, autonomie, gastronomie
Logiquement, l’anomie désigne l’absence de loi, la déliquescence de la structure.

–crate, –cratie

Aristocrate, démocrate, ploutocrate, bureaucrate, technocrate, eurocrates, nucléocrate, éditocrates, télécratie, phallocrate,
Voisin de -arque (monarque, énarque, oligarque)
Ce sont les suffixes du respect, mais plus souvent de la remise en cause des dirigeants légaux ou de fait. Sauf pour le démocrate (qui reconnaît et respecte le pouvoir du peuple), le suffixe  –crate évoque le plus souvent un pouvoir jugé abusif. Excellent pour les titres à sensation des magazines ou des pamphlets politiques.
Et si on demandait à certains de ces "–crates" de se comporter plutôt comme des "–culteurs" ?

Suffixes de l’intérêt, de l’affection, de l’opinion:

–phile, –phobe

Aquariophile, orchidophile, cinéphile, bibliophile, discophile, bédéphile, haltérophile, hémophile, spasmophile, technophile, zoophile, coprophile, scatophile, pédophile, gérontophile, francophile, russophile, germanophile, drosophile, gypsophile,  lipophile, hydrophile, etc…
En dehors de la façon savante de désigner des propriétés physiques ou chimiques, l’affection humaine peut se porter sur une multitude d’objets.
A l’opposé, il y a aussi de nombreux objets (ou sujets) de détestations (mais peut-être un peu moins):
Claustrophobe, agoraphobe,
technophobe, hydrophobe, islamophobe, xénophobe, publiphobe,
Dans les deux cas, il faut prendre garde à ne pas porter sa détestation (ni son amour) sur n’importe quel objet

–phage,  –vore

Anthropophage, coprophage, carnivore, omnivore, granivore, bibliophage, téléphage, (mais pas Sarkophage)
L’amour des (bonnes ou mauvaises) choses peut aller jusqu’à les manger, au sens propre ou figuré.

 –mane, —lâtre

Mélomane, opiomane, idolâtre, éconolâtre
Là on est en principe dans l’amour exagéré, manie ou adoration, celui qui rend dépendant ou même esclave.

–sophe

Philosophe, anthroposophe, gymnosophe, gastrosophie, écosophe,
Aux folies de chaque époque répond la soif de sagesse, mais à part la canonique philosophie (qui est elle-même parcourue de modes) ces sagesses sont souvent éphémères ou marginales.

Suffixes de la maladie, de ses soins et de la santé:

–ose, —ite, —ôme

Scoliose, lordose, mycose, adipose, arthrose, psittacose, cyanose, asbestose, nécrose, (mais pas apothéose, ni viscose, glucose, cellulose, ou fructose)
Tendinite, méningite, arthrite, uvéite, orchite, glaucome, fibrome, lymphome, sarcome, carcinome,
(mais pas chromosome ni génome)
C’est fou le nombre de maladies qui nous guettent, infectieuses, inflammatoires, chroniques, cancéreuses. Décidément nous sommes tous des survivants….pour un temps compté.

–pathie, —pathe

Ce sont généralement aussi des maladies, des affections, ou ceux qui en souffrent: myopathie, neuropathie, valvulopathie, psychopathe, etc…
Quelques exceptions : sympathie et empathie, qui sont plutôt des qualités (ou même des vertus), ainsi qu’homéopathie, ostéopathie ou allopathie qui désignent des façons de soigner.

–thérapie

On peut soigner avec beaucoup de choses: aromathérapie, ergothérapie, psychothérapie, ostéothérapie, asticothérapie (le nettoyage des plaies par des asticots sélectionnés et contrôlés, évidemment)

–orexie, —rexie

Anorexie, dysrexie, orthorexie,
Suffixe de l’appétit, ici son absence, son dévoiement, ou l’obsession des règles alimentaires.

Suffixes de la mondialistation:

naute

Argonaute, aéronaute, astronaute, cosmonaute, spationaute, internaute,
Conséquence du progrès technique, on voyage de plus en plus, dans toutes sortes de vaisseaux, pour des destinations parfois très, lointaines,. Mais le développement des télécommunications permet aussi le voyage en chambre, notamment aux innombrables internautes.

–sphère

Hémisphère, atmosphère, hydrosphère, lithosphère, troposphère, stratosphère, ionosphère, biosphère, mais aussi éconosphère, blogosphère, On parle aussi parfois de fachosphère pour désigner l’extrême droite active sur Internet. Saluons aussi l'apparition récente de la twittosphère.
Notre Terre étant ronde, c’est le suffixe planétaire par excellence. Après la géologie et la géographie, les sciences humaines avides d’universel ont aussi créé leurs "–sphères" , auxquelles je propose de rajouter "phynansphère" pour désigner ce monde international de l’argent qui gouverne la météorologie financière depuis que les capitaux circulent librement et à vitesse accélérée.
bourse_1

Autres suffixes:

–morphe

Anthropomorphe, zoomorphe, amorphe, polymorphe,
C’est le suffixe de la ressemblance, de l’analogie. Il a une variante plus exotique et en principe savante en –oïde : ellipsoïde, géoïde, prismoïde,  phalloïde, patatoïde.

–gène

Allergène, endogène, exogène, anorexigène, cancérogène, tératogène
Suffixe de la cause plutôt insidieuse, il peut tout autant être l’édulcoration jargonneuse d’une inquiétude qu’un sujet de paranoïa. Il est passé de la médecine au domaine général et notamment à l’économie (on parle par exemple de croissance endogène, de nouvelles anxiogènes,…). Je mets bien sûr de côté le domaine de la chimie, ou même de la technique : oxygène, hydrogène, nitrogène, fumigène, électrogène, autogène, etc…

–game

Endogame, exogame, monogame, polygame,
Suffixe de l’appariement et de la reproduction sexuée, pas très sentimental.

–compatible

USB compatible, biocompatible, eurocompatible,
Face aux difficultés à faire fonctionner ensemble des systèmes techniques (associations d’appareils ou de dispositifs) ou des personnes (collaborations, cohabitations), on a créé un suffixe de l’association tolérée, voire fructueuse : En réalité, ce suffixe démontre que la diversité et la complexification sont souvent génératrices de problèmes.

–mestre

Bourgmestre, webmestre,
Francisation de master, c’est le suffixe du pacificateur régulateur. Car notre monde interconnecté a réellement besoin de régulateurs. On le voit aussi à la floraison des « hautes autorités » ou de divers organismes de régulation.



Antoine Li               http://www.think-thimble.fr
cyclonu
cyclistes nudistes

cyclonu

Mots associés

Pensée, volonté collectives  
Préfixes  Oxymores 
Surimi   Récupération  Modernité   Progrès technique
Affaires    Produit   Santé
Sagesse  Gouvernance
Science   Certitude

vers liste alphabétique 

Liste des mots clés

Univers  Planète  Nature - vie    Emergence    Evolution

Homme   Pensée 
Volonté et liberté   
Pensée, volonté collectives    Individu - société 
Le bien, le mal, la morale   
Buts, finalités    Bonheur    Sagesse    Harmonie, beauté    Parfait   Ennui
Besoin, désir     Rêve 
Rationalité, Logique  Science    Complexité    Analogie

Métaphysique    Dieu, religion   Hasard   Futur  
Progrès    Modernité Nomadisme  Utopie  Colonisation, colonialisme     Extraterrestres    Développement 
Progrès technique  
Energie    Force, puissance  

Economie    Affaires    Intérêt 
Marché, marchandise   Valeur    Croissance    Dette     Notation
Compétition    Performance   
Décomplexé    Hédonisme    Récupération   Mode, tendance Démocratisation   Populisme    Domestication, troupeau    Aliénation   
Peur, précaution   
Confiance, optimisme    Pragmatisme    Opportunité   
Limites, illimité   
Barrières, cloisons   
Echelles, mesure    Horizons   
Mécanique    Vitesse, lenteur    Frottements, freins   
Slip - stick     Effet transistor    Météorologie   
Immobilisme, changement    Banc de poissons 
Mayonnaise    Surimi   
Préfixes   Suffixes 
Oxymores    Périphrases
Durable     Renouvelable    Ecologie    Ecologiste 
Empreinte écologique    Décroissance  
Cycle    Diversité   Artifice    Racines    Jardin  
Mine, minerai   Produit 
Usine à gaz    Déchets 
Sobriété    Santé   
Drogue, addiction  
Obésité     Crise 

Vérité, doute, certitude   
Tous dans le même bateau?    Penser, agir  au XXIe siècle



technocrate

technocrate










































blogosphère

la blogosphère
auteur

haut de la page
retour à l'accueil
billets anciens
ancien site