Villers

accueil

billet

philosophie

sciences

culture

lectures

liens


#barre

UNIVERS


Pendant longtemps, l’univers connu des hommes s’est réduit à la Terre et au spectacle de la voûte céleste. Depuis Copernic, Galilée, puis Hubble, nous avons compris que notre vie se développe sur un grain perdu au hasard dans une immensité que nous avons peine à concevoir concrètement. Il y a donc « notre univers », qui se limite quasiment à notre planète, ou tout au plus à notre Soleil et à ses satellites, et « l’univers » que nous ne connaissons que de très loin. Si nos observations nous permettent d’en comprendre (assez sommairement) les lois fondamentales et l’évolution, tout nous renvoie à notre isolement sur notre petite et si aimable Terre.

Ce que la science nous permet de comprendre de l'univers est en effet source de vertiges métaphysiques: quel sens a notre présence si particulière sur ce petit astre perdu et quelconque, dont le destin est selon toute vraisemblance d'être submergé (dans très longtemps) par le gonflement du soleil ?

Malgré la multitude immense des corps célestes, le cosmos est incroyablement vide : si le Soleil avait la taille d’une orange, le système solaire représenterait quelques petits grains (du petit pois pour Jupiter au grain de sel pour la Terre) tournant à quelques mètres, décamètres ou hectomètres de distance, et la prochaine orange serait à 5000 km. C’est très peu de matière dans beaucoup d’espace.


  univers_proche
le cosmos vide: 33 étoiles à moins de 12,5 années lumière , l'étoile la plus proche est Proxima à 4,22 années lumière       

supercluster
                    vue de l'univers dans un rayon d'un milliard d'années lumière: les taches claires sont des amas de galaxies        
images élaborées par Richard Powell tirées du site "un atlas de l'univers"


Nous pouvons raisonnablement croire à la possibilité d’autres vies dans d’autres mondes, mais la probabilité d’avoir avec l’une d’elles un jour un contact réel est infinitésimale. Quant aux visites, voyages et colonisations, mieux vaut les considérer comme impossibles et les laisser au domaine de l’imagination. La sonde Pioneer n’a quitté le système solaire qu’après 25 ans de parcours et un voyage vers les exoplanètes les plus proches durerait plusieurs millénaires !


En réalité, il faut distinguer l’Univers que nous percevons (très partiellement) avec nos moyens d’observations de celui dans lequel nous agissons :


Le mot universel prend ainsi des sens différents selon qu'il est employé par un astrophysicien parlant de loi universelle ou de constante universelle, ou qu'il est employé par un juriste, un politicien ou un philosophe qui en invoquant des droits universels ou des valeurs universelles raisonnent encore comme au temps où le ciel n'était encore qu'une voûte sans épaisseur et piquée d'étoiles.

L’Univers perceptible par les physiciens est très vaste, un hasard heureux ou un déterminisme inconnu (les valeurs favorables de quelques grandes constantes physiques) lui ont permis de se développer de façon complexe, nous pouvons donc à bon droit le supposer très riche, et probablement parsemé de vie(s). Nous n'avons de cet univers qu'une connaissance très parcellaire, limitée aux interprétations que les scientifiques élaborent à partir de leurs observations.


En revanche, notre Univers pratique se limite essentiellement à notre planète. Cet univers est lui aussi complexe et riche, digne d’admiration et de respect, et même si nous n’avons aucun contact extraterrestre, nous n’y sommes pas seuls : nos semblables, les animaux, la biosphère nous y accompagnent dans l’aventure.


C’est évidemment une forme d’anthropocentrisme que de donner la priorité dans nos préoccupations à cette partie de l’Univers, mais c’est aussi redonner sa juste échelle à un humanisme bien compris et reconnaître l’impossibilité où nous sommes d’échapper à notre condition de Terriens.



Antoine Li               http://www.think-thimble.fr
galaxie
une galaxie semblable à la nôtre:          
200 milliards d'étoiles dans un disque   
de 100 000 années lumière de diamètre  

Mots associés

Planète  Emergence  Evolution
Echelles, mesure    Horizons  
Métaphysique    Dieu, religion 
Science   Extraterrestres 
Buts, finalités  

vers liste alphabétique  

Liste des mots clés

Univers  Planète  Nature - vie    Emergence    Evolution

Homme   Pensée 
Volonté et liberté   
Pensée, volonté collectives    Individu - société 
Le bien, le mal, la morale   
Buts, finalités    Bonheur    Sagesse    Harmonie, beauté    Parfait   Ennui
Besoin, désir     Rêve 
Rationalité, Logique  Science    Complexité    Analogie

Métaphysique    Dieu, religion   Hasard   Futur  
Progrès    Modernité Nomadisme  Utopie  Colonisation, colonialisme     Extraterrestres    Développement 
Progrès technique  
Energie    Force, puissance  

Economie    Affaires    Intérêt 
Marché, marchandise   Valeur    Croissance    Dette     Notation
Compétition    Performance   
Décomplexé    Hédonisme    Récupération   Mode, tendance Démocratisation   Populisme    Domestication, troupeau    Aliénation   
Peur, précaution   
Confiance, optimisme    Pragmatisme    Opportunité   
Limites, illimité   
Barrières, cloisons   
Echelles, mesure    Horizons   
Mécanique    Vitesse, lenteur    Frottements, freins   
Slip - stick     Effet transistor    Météorologie   
Immobilisme, changement    Banc de poissons 
Mayonnaise    Surimi   
Préfixes   Suffixes 
Oxymores    Périphrases
Durable     Renouvelable    Ecologie    Ecologiste 
Empreinte écologique    Décroissance  
Cycle    Diversité   Artifice    Racines    Jardin  
Mine, minerai   Produit 
Usine à gaz    Déchets 
Sobriété    Santé   
Drogue, addiction  
Obésité     Crise 

Vérité, doute, certitude   
Tous dans le même bateau?    Penser, agir  au XXIe siècle
auteur

haut de la page
retour à l'accueil
billets anciens
ancien site