Villers

accueil

billet

philosophie

sciences

culture

lectures

liens


#barre

Usine à gaz

Même si nous avons pour elles une certaine fascination, nous n’aimons pas les usines à gaz. Elles sont compliquées, dangereuses, polluantes, et pour tout dire assez inhumaines. Les usines à gaz sont un emblème de la complexité du monde moderne où tout est interconnecté. Elles sont apparues dans les villes d'Angleterre et de France au début du XIXe siècle pour y produire le gaz d'éclairage à partir du charbon et, comme d'autres innovations, sont vite devenues des objets de polémiques, notamment après les premiers accidents.

Malgré une apparente maîtrise des risques, l’urbaniste les relègue désormais dans les banlieues industrielles (où parfois elles explosent encore) et l’homme de la rue préfère les oublier.

De plus contrairement à la manufacture de meubles, l’usine métallurgique ou l’usine de voitures, on construit l’usine à gaz pour une production insaisissable: du gaz, pour ne pas dire du vent. Toute cette installation, ces tuyaux, ces manomètres et ces vannes, toutes ces nuisances et tous ces dangers pour si peu ! Et encore, malgré sa complexité apparente et toute relative, l’usine à gaz de la réalité est conçue pour une tâche bien définie, elle fait appel aux lois relativement maîtrisées de la chimie, et ses perfectionnements sont surtout destinés à optimiser le rendement, à permettre une gestion par un personnel réduit, à minimiser les rejets polluants.

usine_a_gaz

On parle en toutes occasions  d’usine à gaz au sens figuré pour des choses au fonctionnement un peu 
compliqué:

La nature nous en fournit de nombreux exemples
: le métabolisme des organismes, les cycles des écosystèmes sont des usines à gaz, notre biosphère est elle-même une vaste usine à gaz, et c’est précisément ces fonctionnements en cycles interconnectés que nous avons du mal à comprendre. La complexité des programmes pour simuler le comportement de la biosphère le démontre bien. Et pourtant ils ne donnent qu’une idée très simplifiée du problème.

De même, les sociétés modernes
avec leurs circuits économiques interdépendants, leur régulation délicate, fonctionnent comme des usines à gaz. Récemment, la machine à profit de la finance mondiale, avec ses produits dérivés, ses transactions à terme, ses flux virtuels, ses spéculations, a explosé comme une usine à gaz échappant au contrôle.

diagrammeNWproduction et consommation d'énergie en France (diagramme Négawatt)

Si on ne peut se défendre d’une certaine admiration devant la complexité technique maîtrisée, le terme reste cependant péjoratif. En matière de gouvernance, même si c’est en réponse à des problèmes complexes, nous n’aimons pas que les appareils législatifs ou les systèmes d’organisation deviennent inextricables, et nous rêvons de pouvoir résoudre les problèmes difficiles de nos sociétés par des solutions simples et évidentes, et surtout pas par des « usines à gaz » législatives, fiscales ou réglementaires. Il y a peut-être un peu d’immaturité à vouloir ainsi éluder la complexité des choses, mais la hantise de l’usine à gaz révèle aussi une crainte de l’improductivité, et surtout une peur de perdre le contrôle, de trop dépendre des seuls spécialistes experts. Notre inquiétude face aux usines à gaz est donc, en même temps que l'aveu implicite de notre incompétence face à trop de complexité, une volonté de transparence démocratique.



Antoine Li               http://www.think-thimble.fr
usine_a_gaz

Mots associés

Complexité   Modernité
Progrès technique 
Peur, précaution 
Cycle   Economie    Ecologie 

vers liste alphabétique  

Liste des mots clés

Univers  Planète  Nature - vie    Emergence    Evolution

Homme   Pensée 
Volonté et liberté   
Pensée, volonté collectives    Individu - société 
Le bien, le mal, la morale   
Buts, finalités    Bonheur    Sagesse    Harmonie, beauté    Parfait   Ennui
Besoin, désir     Rêve 
Rationalité, Logique  Science    Complexité    Analogie

Métaphysique    Dieu, religion   Hasard   Futur  
Progrès    Modernité Nomadisme  Utopie  Colonisation, colonialisme     Extraterrestres    Développement 
Progrès technique  
Energie    Force, puissance  

Economie    Affaires    Intérêt 
Marché, marchandise   Valeur    Croissance    Dette     Notation
Compétition    Performance   
Décomplexé    Hédonisme    Récupération   Mode, tendance Démocratisation   Populisme    Domestication, troupeau    Aliénation   
Peur, précaution   
Confiance, optimisme    Pragmatisme    Opportunité   
Limites, illimité   
Barrières, cloisons   
Echelles, mesure    Horizons   
Mécanique    Vitesse, lenteur    Frottements, freins   
Slip - stick     Effet transistor    Météorologie   
Immobilisme, changement    Banc de poissons 
Mayonnaise    Surimi   
Préfixes   Suffixes 
Oxymores    Périphrases
Durable     Renouvelable    Ecologie    Ecologiste 
Empreinte écologique    Décroissance  
Cycle    Diversité   Artifice    Racines    Jardin  
Mine, minerai   Produit 
Usine à gaz    Déchets 
Sobriété    Santé   
Drogue, addiction  
Obésité     Crise 

Vérité, doute, certitude   
Tous dans le même bateau?    Penser, agir  au XXIe siècle
auteur

haut de la page
retour à l'accueil
billets anciens
ancien site